Divertissement

« Les Sept de Chicago » : brillant pamphlet contre la justice américaine

Lorsque la manifestation en marge de la convention démocrate de 1968 tourne à l’affrontement, ses organisateurs sont accusés de conspiration et d’incitation à la révolte. « The Trial of the Chicago 7 » en VO sonne comme un brûlant manifeste.

Procès judiciaire ou procès politique ?

Le film est un uppercut. C’est à se demander pourquoi Netflix ne le placarde pas à la une de ses recommandations quotidiennes. Époque Nixon, guerre du Vietnam, Black Panther Party, Hippie, le cadre historique est celui d’une Amérique divisée, en proie à la défiance envers les institutions américaines. Le système judiciaire est dépeint comme profondément corrompu. Intimidation de suspects et manipulation des faits, tout conspire contre les accusés. Mise à part quelques libertés narratives, le procès reconstitue fidèlement l’émotion patriotique et la rancœur qui ont émané de ce procès retentissant.

Tous les ingrédients réunis

La distribution joue ses partitions avec une justesse folle, insufflant ça et la des propos humoristiques bien venus. Le juge, d’un détestable savoureux, représente à merveille le système judiciaire gangrené. Les joutes verbales au cours du procès sont incisives, tout comme les échanges idéologiques entre les accusés sont poignants et témoignent de leur engagement viscéral. L’introduction, medley d’images historiques et d’interventions publiques nous plonge directement dans l’Amérique des années 60. L’incorporation d’images d’archives ajoute de l’authenticité et de la puissance à la narration. Assez parlé, la bande annonce vaut mille mots :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s